dimanche 24 novembre 2013

"Seul le silence" R.J. Ellory


Auteur : R.J. Ellory
Editions : Le livre de poche
Nombre de pages : 601
Prix : 7,50€
 
Résumé :
Joseph a douze ans lorsqu'il découvre dans son village de Géorgie le corps d'une fillette assassinée. Une des premières victimes d'une longue série de crimes.
Des années plus tard, alors que l'affaire semble enfin élucidée, Joseph s'installe à New York. Mais, de nouveau, les meurtres d'enfants se multiplient...
Pour exorciser ses démons, Joseph part à la recherche de ce tueur qui le hante.
Avec ce récit crépusculaire à la noirceur absolue, R.J. Ellory évoque autant William Styron que Truman Capote par la puissance de son écriture et la complexité des émotions qu'il met en jeu.

Un bon thriller dans l'ensemble

               Ce roman a été lu dans le cadre d'une lecture commune avec Anne Sophie du blog "A la découverte des livres", le premier d'une longue série. J'ai totalement apprécié les discussions que l'on a eues sur le livre au cours de la lecture.
 
               L'histoire débute en 1939. Joseph Vaughan n'a que onze ans lorsque son père décède d'une fièvre contractée dix ans plus tôt. Quelques semaines après, Alice, une amie de Joseph, est retrouvée morte suite à des coups et à un viol. Au fil des années, les cadavres de fillettes vont s'entasser. Et plus le temps passe, plus Joseph s'implique dans la recherche du tueur.
 
               J'ai adoré la mise en parallèle des événements à Augusta Falls et les grandes étapes de la guerre qui se déroulent en Europe et en Asie. Cette guerre est dans ce cas relatée par des Américains qui sont restés au pays et qui ont ainsi un point de vue extérieur.
 
               La violence, le racisme et la religion sont au cœur de l'intrigue. Il y a tout d'abord la sauvagerie des meurtres qui s'accroît progressivement. Ensuite, l'action commence dans l'Amérique rurale juste avant la Seconde Guerre mondiale. A tort ou à raison, les Noirs et une famille allemande sont les premières personnes soupçonnées par la population. Et enfin, la religion tient une part importante, ce qui est normal à cette époque, mais à tel point que cela en devient un peu dérangeant.
 
               Dès le début, on ressent très bien la maturité de Joseph. Il n'hésite pas à s'engager personnellement pour aider dans la recherche du tueur. Il faut bien dire aussi qu'il n'est pas épargné. Il voit ses proches mourir l'un après l'autre et souvent de manière tragique. Il ressent même de la culpabilité alors qu'il n'est en rien responsable de ces crimes. J'ai beaucoup aimé sa passion pour l'écriture et le fait que son entourage l'encourage dans cette voie. Alexandra est l'autre personnage que j'affectionne énormément. Je ne peux malheureusement pas en donner la raison sans spoiler.
 
               On éprouve tout un tas d'émotions au cours de la lecture. J'ai été particulièrement surpris par les révélations de la fin du roman. Pendant la deuxième moitié de l'histoire, j'étais sûr de tenir le coupable, et pourtant, je me trompais lourdement. C'est ce qui fait que je le considère comme un bon livre. L'auteur a une façon très particulière et agréable à la fois de décrire les événements, de raconter les faits.
 
               Toutefois, je trouve qu'à partir du moment où Joseph s'installe à New York, le roman s'essouffle. Il perd de son intérêt jusqu'aux révélations finales. Le scénario traîne en longueur et en devient presque ennuyeux, ce qui est vraiment dommage. Je pense que l'étalement de l'intrigue sur trente ans n'y est pas pour rien. Autre défaut : il reste quelques mystères, des questions sans réponse, même après la dernière ligne. Et cela concerne environ un tiers du livre, si ce n'est davantage. J'ai également repéré deux ou trois incohérences assez évidentes.
 
               En résumé, ce fut une lecture plaisante malgré de petites défaillances. Vivement la prochaine lecture commune avec toi Anne Sophie, on refait ça bientôt.

Chronique de ma partenaire

2 commentaires:

  1. Merci pour cette LC, j'ai hâte de remettre ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On s'organisera pour une deuxième LC début janvier :)

      Supprimer